Un an à Los Angeles

Introduction

21:50, mercredi .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Voici mon journal de bord, écrit lors d'un sejour d'un an à Los Angeles.
J'y ai écrit des "rubriks" sur la vie quotidienne d'un français en Californie.
Tourisme, coups de gueules, tout est decrit au fil des mois...Ce séjour a eu lieu en 1999, le blog de l'époque réapparait tel que... il faut remettre les réflexions dans leur contexte "historique"
 

 

 

 



Le professionnalisme américain appliqué aux parkings ?

14:02, jeudi .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Dimanche 28 Mars 1999. Le professionnalisme américain appliqué aux parkings

Il y a des jours ou des petits riens deviennent très énervants. Les États-Unis font revers, leur professionnalisme, leur rigueur... Tout ça c'est très bien vu de loin, mais une fois sur place lorsque vous appliquez ça aux parkings, ça devient assez énervent. Evidemment, certains seront plus énerves que d'autres, j'imagine qu'un autochtone états-uniens ne se rendra compte de rien, alors qu'un bon vieux français bien cool tout arrive fraîchement dans la plus grande démocratie du monde qui veut sauver l'Europe de la troisième guerre mondiale (extrait du discours de Clinton y'a quelques jours, mais la je crois que je m'emporte un peu)...
Je ne revendique pas une certaine intelligence française, par contre je ne peux démentir le fait d'être français et d'avoir passe plus de 25 ans dans ce pays (d'ou une influence certaine sur mon mode de penser) et je ne peux non plus démentir le fait d'être arriver fraîchement a Los Angeles
et d'être un peu énerve.

Mais pourquoi est-il si énerve ? Des petits riens je vous disais.

La rubrik d'aujourd'hui sera donc orientée sur les parkings. Los Angeles comme pas mal de mégapole américaine s'est développe très vite et il y a peu de temps. Cette rapidité peu avoir quelques inconvénients, mais il faut avouer que dans l'ensemble les américains ont su faire ça d'une façon intelligente et organisée. C'est ainsi que l'on trouve de larges avenues de grands autoroutes pour circuler facilement (même si les bouchons apparaissent tous les matins) et ce même en plein centre ville. Tout est organise autour de l'automobile. De ce fait, contrairement a Paris, pour aller en plein centre ville de LA il n'y a aucun problème pour trouver de la place et des parkings. Génial, non ? Ben ouai ça c'est le bon cote du professionnalisme américain applique aux parkings. Il y a un besoin de parkings ? Et bien on construit des parkings. Simple, efficace, comme d'habitude. Tu veux aller au cinéma, pas la peine de se prendre la tête, vas-y avec ta voiture, de toutes façons c'est évident il y aura forcement quelqu'un qui secouera son petit drapeau rouge  en face ou a quelques blocs du cinéma pour indiquer qu'il reste des places dans son parking... très pratique.


D'ailleurs puisqu'on en parle, arrêtons nous quelques moments à cote de ce petit drapeau rouge... Une différence avec les parkings a Paris... Vous ne vous apercevez de rien ? Mais si, regardez de plus prêt, voyez au bout du manche de ce drapeau, qu'y a-t-il ? Et oui. Un être humain, pas facile de s'en rendre compte au premier coup d'oeil. Mais à Paris pour le même parking il y aurait une petite lumière rouge commandée d'une cabine ou mieux assistée électroniquement. Ici ils ont trouve un moyen simple de ne pas investir dans l'électronique... un petit gars qui regarde s'il y a de la place dans le parking, s'il y en a il se met sur le bord de la route et secoue son drapeau rouge, sinon il se met en repos. Et la tendinite du bras ?? Vous rigolez ou quoi ? Ici on se fout des tendinites. ET hop un chômeur de moins (ne me demandez pas son salaire...), allez tous en coeur "simple mais efficace!" Je vois que la leçon du jour porte ces fruits.

Revenons-en à nos moutons. Rien de quoi énerver ? C'est vrai. D'ailleurs ce serait plutôt très positifs, tout ça. Je me lance donc dans la diffusion de deux, trois anecdotes qui vont vous amuser.

 

Première scène : nous sommes a Long Beach, port au Sud de Los Angeles. Très chouette. A voir. Le point touristique (excepte les inévitables boutiques de souvenirs) : le Queen Mary, ainsi qu'un sous-marin Russe ( ça fait exotique). Et depuis le succès du film "Titanic", le Queen Mary, bateau amarre a Long Beach,a beaucoup de succès. A tel point que Disney l'a rachète et a multiplie les prix par deux en un an. Pas de problème, vous pouvez y aller en voiture, un immense parking vous attend tout a cote du Queen Mary. Nous prenons un ticket, on s'aperçoit alors que l'horodatage avance de quelques minutes. La première tranche horaire (je ne me souviens plus le temps exact) coûte 3$, si tu dépasses tu attaques la seconde tranche horaire c'est 6$. Nous nous stationnons, regardons nos montres et zou un petit tour vers le Queen Mary...Le temps s'écoule. Il est maintenant temps de renter. Nous arrivons pile poil a temps au guichet pour ne pas payer la seconde tranche... sauf que l'horodatage avançait un peu. Résultat des courses une minute de dépassement... il a été impossible de négocier quoique ce soit...le réceptionniste était complètement obtus, son job était de calculer le coût du parking tu dois 6$, c'est 6$ même pour une minute... (une tranche faisait quelque chose comme 1 ou 2 heures). C'est vrai, c'est pas énervent, ce n'est qu'agaçant, alors passons a...

Seconde scène : Samedi soir(le même jour que la scène précédente), petite sortie dans les rues animées de Pasadena. Nous nous garons pas très loin du centre ville. Je remarque tiens y'a des parkings gardes..bah on va se garer le long du trottoir a 22h ça devrait être bon. Il y a bien des horodateurs, mais après 18h ce n'est pas payant... enfin ça c'est ce que je croyais jusqu'a notre retour  (1 heure après)ou nous avons trouve une amende de 25$ !! Et oui pour des raisons d'efficacité et de rendement, l'horodateur doit être valide le vendredi soir et le samedi soir jusqu'a minuit.. Première leçon. 25$ pour une heure de stationnement, c'est énervent mais est-ce que ça vaut une rubrik ?? Non, et ben alors passons a...

Troisième scène : Samedi après midi, "Shakespeare in Love" a remporte plusieurs oscars.. nous ne l'avions pas encore vu...direction les petites rues animées de Pasadena, vers le complexe cinematographique.On trouve une place en face du cinéma, nous sommes en retard... l'horodateur n'accepte que deux heures de monnaies au maximum...Ayant bien retenu la première leçon, je remplie de monnaie l'horodateur pour deux heures, le film durant deux heures, étant en retard, tout devrait bien se passer et c'est la ou ça déconne. J'ai bien dit : "DEVRAIT". Nous arrivons pour les pubs, finalement pas trop en retard. Le film dure 2h04.
Nous sortons à 18h25. L'horodateur allait jusqu'a 18h17. Le temps d'aller a la voiture il doit être 18h27... Donc sur deux heures, nous sommes reste 10 minutes sans horodateur....Et qu'est ce que je trouve sur le parbrise ??? Une enveloppe (ceci dit c'est pratique on peut envoyer tout de suite son cheque) et une fine (amende) de 25$.... ARHHHHHHH la je craque. Ils sont très efficaces, vous ne trouvez pas ? et peut être un peu simples je me dis des fois.

Deux témoignages d'américains d'amerique. Tout d'abord le manager de notre appartement, je lui ai raconté notre petite mésaventure, il m'a donc confie l'une des siennes. Un dimanche matin, il a été s'acheter un café a Star Buck Coffee(un endroit ou, parait-il, ils vendent du vrai café.. a boire sur place ou a emporter), il se stationne en face le starbuck et traverse la rue... en dehors du passage pour piétons. Un cop était dans le coin, ce policier l'a interpelle et lui a mis une amende de 15$ pour avoir traverser en dehors des clous...ça fait cher la tasse de café.  Second témoignage, un étudiant californien  a été faire un échange universitaire a Washington...ou il s'est pris une amende pour dépassement de vitesse; d'après lui les gens là-bas sont très différents des Californiens (qui sont des gens très cools, enfin par rapport a l'américain moyen, je parle pas du français;-)), ils sont visiblement plus sévères. C'est épatant parce que je trouvais déjà qu'a LA les gens respectaient bien les limites... imaginez un peu.
Sur notre amende deux types d'infractions possibles : dépassement d'horodateur, et éloignement du trottoir. La loi exige d'être a 18 pouces du trottoir pour se stationner... et vous voyez on peut avoir une amende pour ne pas respecter cette règle.
Et puis pendant que j'y suis : ne vous avisez pas de jeter quelques papiers par-dessus la portière sur les autoroutes, en général vous vous prendrez quelque chose comme 1000$ d'amende. Ce n’est pas qu'ils sont écologistes, non ! Loin de la, mais c'est tout simplement qu'ils n'entretiennent pas les bas-côtés des autoroutes (elles sont gratuites, ceci explique cela), donc si ça doit rester propre il faut être très dissuasif, donc des panneaux vous indiquent ce montant exorbitant pour vos papiers égares.

Vous aurez compris qu'on ne rigole pas avec la loi ici. En plus les gens dans leur travail, sont très consciencieux, leur job c'est de mettre des amendes, et bien ils en mettent et si possible il faut a l'extrême respecter les règles... C'est avec cet esprit qu'on se retrouve avec des gens qui font des procès a tout bout de champs; une de mes profs a d'ailleurs attaque son garagiste, pourquoi ? En fait elle a achète une Volvo, c'était une série spéciale, quand elle a voulu changer ses pneus, ceux-ci coûtaient beaucoup plus chers...c'étaient des pneus "sports" (les spécialistes apprécieront), et bien elle a poursuivit le garagiste (ou Volvo j'ai pas capte) parce que ce n'était pas clairement indique dans la pub...
C'est peut être fou mais d'un autre cote les choses sont claires et limpides, jamais de surprises. Exemple, en allant au cinéma on savait qu'il nous manquerait deux, trois minutes...on dépassait donc la loi, on était dans l'illégalité.. Pas de surprise, on a une amende. Les règles sont simples, mais c'est tout de même pas facile de s'y faire.. et comme je disais ce sont des petits riens qui énervent. Mais ça va mieux en le disant.

Bon faut que j'aille me faire deux, trois pancakes avec du sirop d'érable. Et comme c'est Dimanche, je mettrais quelques morceaux de bananes dedans...



University of Southern California

14:11, jeudi .. 8 commentaire(s) .. Lien Permanent

Lundi 22 Mars 1999.

University of Southern California


Site officiel http://www.usc.edu/




Ca devait bien arrive un jour, faut que je vous parle un peu de l'Universite pour laquelle Catherine travaille.L'USC (University of Southern California) se trouve en plein Los Angeles, enfin dans ce qu'on appelle downtown.C'est une université privée. Quelle différence avec une Université publique ? Il faut payer plus chère pour faire ces études, c'est plus propre et les services universitaires sont plus développes (sécurité...). Et je vous garantie que la sécurité c'est un truc important ici, faudra que je revienne sur ce sujet.

Globalement dans les environs de LA, on peut citer comme grands établissements d'études supérieures : UCLA (filiale de l'Universite de Californie, publique) qui se trouve au nord de LA, CalTech (California Institute of Technology) a Pasadena et l'USC. Ces 3 établissements ont des spécialités différentes. Quelques chiffres édifiants : UCLA : 35000 etudiants, CalTech : 22 prix nobels ont ete profs.

Puisqu'on est dans la ville des Awards, un petit classement US  dans la categorie "graduate engineering school" :

1er : MIT
2nd :Stanford
7eme : CalTech
12eme : USC
20eme : UCLA

L'USC est le premier employeur prive de la ville de Los Angeles et génère un peu près 40000 emplois. Elle est très intègre a la ville et essaie d'aider les communautés voisines (quartiers pas très clean du Sud de LA) par des programmes d'éducations.

Même si ce n'est pas une université tentaculaire comme Stanford ou Berkeley, 28 000 étudiants fréquentent l'USC sur deux campus différents. Comme tous les campus des Etats-Unis, c'est une ville dans la ville.

Avec

  • ses propres commerces : supermarche, coiffeur, restaurants, cinema, laverie
  • ses infrastrutures estudiantines : associations d'etudiants (les fameux fraternites et autres sororities), bilbiotheques, logement d'etudiants
  • ses services : banques, poste, eglise, immigration, armee, police prive
  • ses structures sportives : piscines olympiques, stades de football, gymnase

Les universites americaines figurent parmi les monuments historiques et touristiques des Etats-Unis, beaucoup ont ete crées au 19ieme... et vu d'ici c'est tres vieux. Ainsi, l'USC a ete cree 1870, par une communauté désireuse de développer la premiere université dans la region. C'etait une communauté style presbytérien méthodiste, mais cote religion j'ai encore pas mal a apprendre sur les différents mouvements qui arrosent ce pays. Mais revenons a nos monuments.
Inévitablement toutes les semaines, on voit défiler un groupe de touristes qui fait le tour de l'université guide par un gentil organisateur qui explique que "le bâtiment a gauche est le plus vieux et que le banc a droite a ete offert par la promotion 1954 en l'honneur du president de l'universite" (veridict).


 

L'USC est tres populaire a LA parce qu'elle possède une bonne section musicale, on a droit a un concert de musique classique gratuit tous les mercredis midi (avec rafraîchissement a volonte) et une bonne section cinema-television. Evidemment on retrouve toutes les sections classiques des universites... et notemment la "oil production" !!!
Quelques écoles intéressantes : architecture, sante, ingenieur, gerontologie, politique, theatre, droit, business...

Parlons un peu des celebrites voici quelques fameux ex USC : Georges Lucas ( Steven Spielberg a ete refuse a la sélection d'entree !),Neil Armstrong, Zemeckis, Lionel Hampton...
 

L'image d'une bonne université passe obligatoirement par une bonne section sportive. L'americain est tres copain avec sa tele, et je vous assure les resultats de recherche scientifique passe rarement a la télévision (a moins bien sur que ces memes resultats fassent maigrir ou qu'ils guerissent le cancer)...alors que les matchs de BasketBall, de Football americain ou de baseball sont monnaie courante.

Ainsi, l'USC possède une bonne équipe de basket... bon ok moins bonne que celle de UCLA, mais ils jouent dans la même catégorie ce qui donne de bonnes audiences. Je n'ai pas encore pu juger de l'equipe de football et base-ball, la saison n'a pas encore commence. 
Le sport est vraiment integre, le stade est en plein milieu du campus, impossible de ne pas voir les "beaux" athlètes muscles s'entraîner tous les matins aux 4*400 metres ou autres disciplines... qui pulsent. 600 athlètes fréquentent l'USC, une cantine spéciale leur procure une alimentation equilibree... (enfin je veux dire une alimentation normale, avec des légumes et sans ketchup, quoi)


 

Puisqu'on parle de sport, il faut savoir que l"université a une mascotte qui s'appelle "Tommy Trojan", il s'agit d'un soldat grec (Troyen, évidemment). Voici la belle histoire de cette mascotte. Au debut du siecle (annee 20-30), l'equipe de football (americain, j'ai dit) s'en alla faire un match d'anthologie a Stanford. La victoire fut eclatante, mais ce n'est pas vraiment ce que l'histoire a retenu... L'histoire est taquine. Au lendemain de cette victoire, un journaliste annonca que les USC football players s'etaient batut comme des "troyens"... La legende etait nee. Ce soldat symbolise la pureté, la pugnacité et la bravoure des etudiants de ce campus (l'information est beaucoup plus propagandiste qu'en Europe). Ce n'est que dans les années 50 qu'on a pense a offrir a l'USC une magnifique statut représentant notre bel ami muscle. 

Maintenant, c'est pret de cette statut qu'ont lieu toutes les manifestations telles que : forums, elections, accueils, presentations d'entreprises... Pas besoin de salles immenses, le temps permet de faire ca dehors. S'il fait mauvais le matin en se levant, il y a de grandes chances qu'il fasse beau l'apres-midi et s'il fait beau le matin, il fera beau l'après-midi...simple, non ? 

A ce propos, il y a une WebCam Live sur Tommy : www.usc.edu/tommycam... Gaffe au decalage horaire, en pleine nuit, c'est completement noir !!!


 

Les etudiants sont ... Ben vous avez deja vu des films US qui se passent sur un campus ??? Et ben c'est pil poil pareil. Skate Board, Soleil, Lunettes de soleil, Velo, Dents Blanches, Herbe Verte (la seule autorise, on ne rigole pas avec ca !),  et Chapeaux rigolos pour la remise des diplomes. 

Et la mode qui trotte ?? Les filles semblent complètement  folles de l'accessoire indispensable.... les TONGUES !! Et oui les tongues, les trucs avec lesquelles on ne peut marcher qu'en trainant des pieds et qui fait d'inevitables coupures au gros orteil. Que voulez-vous que je vous dise, c'est comme ca. Pour le reste c'est plus classique, t-shirt, sweat-shirt en rouge avec USC en jaune dessus, chemise dehors du pantalon, pantalons larges, jupes estivales. Pour avoir l'air cool évitez le jean bleu délave... plutot un pantalon de toile (fait trop chaud), a la rigueur un jean mais alors bleu fonce.

Le long des rues de l'université le pieton est roi, les voitures circulent tout tout doucement, les parking sont payants meme pour les etudiants. Seul véhicule privilégie, les petits modules électriques de l'universite... :  pas de bruits, rapides, impec' ! Ils sont utilises par le personel de l'USC. Pour les etudiants, velos et skate board.

Une chose relativement sympa, c'est que le resto-U, ici, est proscris (quand je vous disais c'est prive). Donc point négatif pas de repas peut cher, par contre point positif c'est qu'on peut trouver n'importe quelle type de cuisine. Je ne suis pas très clair ? En fait, il y a plusieurs centres (similaire aux hawker center asiatiques) ou on trouve l'équivalent d'une grande cafeteria avec des comptoirs qui sont en fait des restaurants différents. Je suis toujours pas clair??? En tout cas dans ces endroits on peut manger chinois, coreen, japonais (vous voyez de quel cote du globe on est ?), italien, mexicain, japonais, californien, salades, fish&chips, sandwich.... enfin largement de quoi contenter un estomac même français et ce pour un prix allant de 3$ a 7$, ce qui reste tres honnête vu les portions.

Un truc qui m'a epate dans cette université, c'est le journal des étudiants... et quand je dis journal je dis quotidien, je ne parle pas de deux trois feuilles A4 qui sont edites toutes les semaines. C'est un vrai quotidien gratuit monochrome format A3. 10000 exemplaires sont distribues chaque jour. Son nom, je vous le donne Emile : "Daily Trojan". 16 pages : 5% de news internationales, 20% de news universitaires, 15% d'éditoriaux, 15% de divertissements, 15% de sports...alors ils restent combien de pourcent, ceux qui suivent ont notes qu'ils restent 30%... de pubs et annonces. Bon pour un gars comme moi, qu'est ce que je peux trouver d'intéressants dans ce papier ?? Pas mal de choses, mais surtout les éditoriaux, faits par une équipe tournante...et quand ils sont signes par des etudiants en science politique ...ça vaut son pesant de cacahouetes.

Bon maintenant faut que je me fasse un petit ice-tea, alors a plus tard...

 

 




Quand l'Amerique achete le rouge a levre de Monica ...

17:10, jeudi .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Lundi 14 Mars 1999.

Quand l'Amerique achete le rouge a levre de Monica ...

Difficile de passer a cote de l'interview de Monica Lewinski du Mars 99. Le gros des troupes des interviews et reportages sur la fin de cette affaire, a eu lieu il y a quelques temps deja. Alors pourquoi faire cette interview "exclusive" quelques semaines apres ??? L'audience semblait un peu lasse de tout ca, alors ils ont laisse reposer le feu mediatique... et hop on ressort des cartons Monica...Audience garantie. Ah cette chere Monica... qu'est-ce qu'elle nous fait de l'audience, c'est terrible. 46 % des spectateurs etaient branches sur son interview, quand on voit le nombre de chaines disponibles sur le cable, c'est impressionant... Ca fait une audience de 74 Millions de personnes, impressionant, non ?

Mais revenons un peu sur cette interview... elle etait menee par une celebre journaliste americaine Barbara Walters, style Anne Sinclair mais avec 30 ans de plus. C'etait un peu le proces de la teenager qui est sortie un peu trop tard la nuit par la grand mere a la fois compatissante et reprobatrice. Rien de nouveau, simplement c'etait la premiere fois qu'elle etait libre de s'exprimer (sauf sur Kenneth Star). Pas mal de gens ont trouve que la presentatrice en a trop fait. C'est vrai elle etait pas obliger de demander des details sur le "sex on the phone". Mais bon fallait bien quelques nouveautes... c'est pareil est-ce que Monica etait oblige de repondre ?? Barbara demande a Monica : " Vous savez on a beaucoup parle de "sex on the phone", mais pas mal d'americains ne savent pas ce que ca veut dire ni comment ca se pratique"... Elle prend vraiment les americains pour des debiles (j'en vois qui rit dans le fond)... Barbara de continuer " Expliquez nous ce que c'est " Ah la je n'y croyais pas, le telespectateur accroche a son televiseur attend la verite sortir de la bouche de Monica (sans commentaire). Et la Monica de faire sa prude :"Vous savez c'est embarassant" Barbara:"Mais si allez-y, faut qu'on sache" Monica devient rouge regarde a gauche et a droite...et enfin lache le morceau et "oui c'est comme si on etait ensemble sauf qu'on n'est pas ensemble et qu'il y a un telephone entre nous deux". La encore sans commentaire.Monica:"alors c'est bon vous avez compris ?" Barbara :"J'imagine ce que c'est, je pense qu'on a compris, question suivante.." Cette Barbara tout de meme...

L' interview a batut le dernier record d'audience detenu par une interview de Michael Jackson. C'est devenu le programme tele le plus vu de l'histoire. La chaine qui a eu l'exclu : ABC. Et contrairement a ce que peut penser vos esprits affutes maintenant de la mentalite americaine... NON Monica n'a pas ete paye pour participer a cette interview.

La encore ce n'est pas par charite chretienne. Dans un pays ou les joueurs de BaseBall ne signent plus rien sans se faire payer (impossible d'avoir un autographe gratuit a la sortie des stades ou autres, faut payer), il y a eu des propositions a 1 millions de dollars et meme 2 millions pour une television etrangere. Monica avait bien d'autres raisons de ne pas se faire payer. Tout d'abord, pour son image de marque, elle a besoin de se reconcilier avec le citoyen americain. Et oui, avec ses petits jeux de dessous de bureau, elle a foutu le bordel pendant deux ans dans la plus grande democratie du monde (c'est comme ca que s'appelle), mais aussi dans une grosse partie de monde...et ce n'est pas les irakiens bombardes qui vont me contredire. La seconde raison, c'est que le lendemain de son interview, elle sortait son livre ou elle explique tout et meme plus... vu la pudeur de la demoiselle, le livre doit etre chaud.

Difficile de cerner le personnage, evidemment j'ai regarde l'interview entrecoupee d'une dizaine de tranches de pub. Difficile de la cerner, disais-je... Victime innocente ou garce au dernier degre ?? D'un cote, elle semble etre une ado tres contente d'avoir quelques petits jeux avec le president et malheureuse de s'etre fait prendre et de toutes les consequences. D'un autre cote, garder cette robe, raconter a toutes ces copines les galipettes du president... vous me direz pas elle a tout de meme un grain, non ? En tout cas, elle n'arretait pas de rigoler et faire des petits rires de gosses. Ca a charme les hommes et defait les femmes.

En parlant de folles, vous me direz pas cette Linda Trip... Vous savez celle qui receuillait les confidences de Monica au telephone, elle etait compatissante, acceuillante... et pendant ce temps la elle enregistrait les conversations... on ne s'est jamais ca peut servir. Laquelle est la plus cinglee, la-dedans. C'est d'ailleurs Linda qui a trouve que c'etait une bonne idee de conserver cette robe, toujours la les copines pour donner de bons conseils. Elle semble une passionnee de souvenirs, celle-la.

 

Alors evidemment le point primordial la-dedans, c'est "est-ce que la vie privee du president concerne les citoyens ?" Ici il y a longtemps que ce debat est termine, les galipettes avaient lieu dans le bureau oval, ca ne peut pas etre plus publique... et du moment que le president a menti et donc fait un parjure, le debat est depasse, le focus est sur le "mensonge" presidentiel.

Voila, voila un peu mes pensees du jour. Je vois deja vous yeux ebahis m'interroger ... "Mais Jean-Charles, Pourquoi ce titre sulfureux ??" Oops j'avais oublie, pendant cette emission TV tout le monde a pu constater la parfaite couleur de rouge de Monica...il a une tenue parfaite, meme pas bouge quand elle a pleure ou rit aux eclats...Et bien le lendemain de cette interview, il est devenu le lipstick le plus vendu aux Etats-Unis et au Canada, son nom quelque chose comme "Monaco", (choisi avant l'affaire), l'histoire ne dit pas si elle a ete payee...

 




Little Tokyo- Le musee " Japanese American National Museum"

16:20, jeudi .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Mardi 23 Fevrier 1999.

Little Tokyo- Le musee " Japanese American National Museum"

Site officiel http://www.janm.org/
La plupart des photos viennent d'une collection realisee dans le camps de Heart Mountain.http://www.nwc.whecn.edu/Library/Index.html
 

Tout d'abord contrairement au titre je ne vais pas vous parler specialement de Little Tokio.
Comment ca ? Il faut ? Bon quelques mots rapides. Evidemment il s'agit de la communaute Japonaise installee aux USA et plus particulierement a LA.
L'immigration japonaise a commence tres tot (19 ieme). En fait, les americains ont mis en frein pendant quelques temps a l'immigration chinoise... pour faire fasse a ce manque ils ont donc fait appel aux japonais... pour quelques temps plus tard... Enfin ceci est l'eternel histoire des pays en manque de main d'oeuvre. La France, elle aussi, n'a pas toujours eu un comportement exemplaire. Mais la n'est pas le sujet.

Ce musee raconte l'histoire de l'immigration japonaise aux Etats-Unis, mais plus particulirement d'un evenement qui m'avait echappe (apprendre toujours), c'est l'utilisation par les americains de camps de concentration pour les japo-americain lors de la seconde guerre mondiale...

Et oui a LA, c'est pas tous les jours " Muscles sur la plage et gros seins a la TV" on y apprend aussi des choses.

La place des immigres asiatiques a toujours ete un peu special : c'est un melange d'amour et de haine. Amour parce que, grace au travail et au serieux, ce sont des gens qui reussissent et Haine parce que justement ca parait un peu trop facile tout ca. Toujours est-il que jusque tres tard, les seuls immigrants ayant le droit a ce qualificatif etaient la population venant d'Europe... les asiatiques restaient des etrangers en situation... temporaire.

Les Etats-Unis declarent la guerre au Japon en Dec. 41, suite a Pearl Harbor. Bon, c'est clair que connaissant la mentalite tres expansionniste de "leur voisin" japonais, les Etats-Unis avaient tout a craindre des immigres aux Etats-Unis. On a, ainsi, demande a tous les japonais de quitter la cote Ouest pour "demenager" vers l'Est. Et puis comme ca n'allait pas assez vite, il a fallut organiser tout ca. Une valise par personne, on emmene dans un permier temps tout ce petit monde dans des "Relocations Centers", une dizaine au total. Apres 2 ou 3 mois, ces gens etaient "transportes" vers des baraquements plus grands (une piece par famille) dans des "Internment Camps". La plupart se trouve au beau milieu des Etats-Unis (Montana, Wyoming, Colorado)... enfin c'est pas le paradis Californien.

Petite precision qui vaut son pesant de cacahouetes, c'est que parmis ces Japonais "reloges" pas mal d'entre eux residaient aux etats-unis depuis plusieurs generations et se consideraient citoyens americains au meme tire que les autres.

Ces relocations (euphemisme pour deportation) ont eu lieu de 42 a 45... ou il etait temps de faire quelque chose. Je vous passe les details des maladies et autres problemes d'hygiene. Il faut bien distinguer cette deportation, des deportations Allemandes... ici il ne s'agissait pas d'eliminer une population, mais simplement de l'interner de peur que...

 

Et il s'agit bien de camps de concentration, puisque :
Un camp de concentration, est un camp ou sont enfermes des ressortissants d'un pays ennemi ou des groupes d'individus appartenant a des minorites ethniques ou encore des prisonniers politiques et de droit commun et ce sans jugement.
Ca concernait environ 110 000 personnes (americains et japonais confondus).

Pil, poil.

En fait le plus interessant, pendant cette visite, c'est que j'ai discute avec un veterant. Il etait d'origine japonaise et vivait dans un de ces camps, il est devenu volontaire (rien n'empechait d'aller se faire tuer pour la grandeur militaire) pour aller liberer l'Europe, certains de ces camarades sont devenus traducteurs sur le front Pacifique. Toujours est-il que ce Monsieur qui etait en face de moi a 80 ans... il est parti d'Afrique, a debarque en Italie, a remonter la France, a traverse le Rhin pour aller liberer Dachau. Anecdote : les prisonniers en voyant des Japonais les liberer pensaient se faire trucider... ils n'ont pas de suite remarque qu'il s'agissait d'une division americaine d'origine japonaise
 
 
 

Au fait, les excuses du gouvernement pour l'internement des immigres japonais ont ete faites par Ronald Reagan dans les annees 80... bien avant les excuses du gouvernement francais pour les arrestations juives en France.

A+
 

 




Grammy Awards

09:47, lundi .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Mercredi 24 Fevrier 1999.

Grammy Awards.

Et bien quoi, oui aujourd'hui, les Grammy Awards ont ete remis. Les Grammy Awards, pour ceux qui ne sont pas branches TV, sont les victoires de la musique etats-uniennes, sauf qu'ici il y a plusieurs Awards, je pense que ceux-la sont les plus importants pour la musique.

Et la c'est une rubrique pleine de bonne humeur... Limousines, robes de soirees et pleins de gens qui applaudissent joyeusement (contrairement a pas mal de joyeusetes de ce type en France). Et hop devinez, quoi ? Ca se passe a LA, a Shrine Auditorium, et specialement a 50 m de l'USC (60 m de mes cours d'Anglais).

Alors qu'est-ce que vous croyez qu'un touriste aurait fait ?? Evidemment je suis alle vers 14h a l'entree des artistes. J'ai eu la chance d'etre bien place (au milieu de teenagers criant a chaque instant !!). La ceremonie avait lieu a 17h, alors de 14 a 17h, on a eu le droit a un defile de limousines toutes plus grandes les unes que les autres. L'entree des artistes se fait en fait sur une place dehors, donc les artistes en profitent pour saluer les fans (et LE touriste) qui sont la (like Cannes Festival).
Et puis c'est la qu'ont lieu les interviews pre-ceremonie pour la television. On a, ainsi, tout le temps d'apprecier a sa juste valeur le sourire dents blanches et le bronzage impeccable des ztarrrrs.

 

Malheureusement, la plupart des artistes m'etaient inconnus (leur notoriete etait directement lie au niveau sonore des cris des fans). Bon voici quelques uns de ceux que je connaissais et que j'ai vu : Tina Turner, Celine Dion, Tori Amos, Sheryl Crow,Willy Smith, Brandi... Mais il faut pas rever quelques uns refusent de passer sur le tapis rouge et parmis ceux qui etaient la et que je regrette de ne pas avoir vu : Clapton, Bono, BB King. A propos de BB King, pour les amateurs il vit sur LA, il a meme un club de Blues (il s'y produit de temps en temps).

Les Grammy  ressemblent aux Victoires dans le sens, ou ce n'est pas vraiment un jugement de qualite artistique mais plus une recompense de performance commerciale. D'ailleurs entre nous qui veut bien m'expliquer
comment on peut juger la valeur de l'art... un jugement de valeur sur la beaute artistique et plus que complique a etablir. En prenant comme hypothese de depart que c'est de l'art, enfin tout ca est une autre affaire.

Mais alors pourquoi ici c'est beau et joyeux alors que les victoires de la musique ressemblent a une assemblee de senateurs grabataires ???

Tout d'abord, il faut pleins d'helicopteres... il en faut entre 5 et 6 que vous mettez en vol geostationnaire au dessus de l'Auditorium (remarquez le nom ringard de cette salle... et ben meme comme ca c'est chouette !). Les limousines, mes amis !!! C'est comme les policiers, on se demande d'ou ce qu'elles peuvent bien toutes sortir... Meme si elles sont toutes louees et qu'une meme limousine vient plusieurs fois deposer des gens... leur nombre est incroyable !!! Les modeles les plus fun : une BMW en limousine, une jeep en limousine. Les plus grandes disposent de 7 vitres sur le cotes ( si on considere qu 'une voiture normale n'en a que deux, je dis BRAVO le carrossier !).

Dans le meme chapitre, on pourrait placer les tenues de ces dames, il y a bien deux, trois malheureux arrangements mais dans l'ensemble les tenues de soiree sont tout simplement epoustouflantes, surtout quand elles sont portees en plein apres-midi par 25 oC.
Elles rivalisent de beaute, il y a bien deux trois allumees qui viennent habillees en short et en basket, mais la grosse majorite sont tres classe, ce qui ravit le bon peuple et ameliore notablement le spectacle.
En ce qui concerne la decoration des bipedes males,elle est des plus banales. Classe, point.

 

Il faut surtout ajouter a tout ca de bons chauffeurs de salles et des gens completement frappes... Ils sont vraiment excites (ca y est, j'utilise un mot not in the wrong way)... tout le monde est tellement positifs que finalement ca rejaillit sur l'ambiance. Une foule chaude americaine n'a rien a voir avec la meme foule chaude latine...Comment expliquer ? Le public fait parti du spectacle et c'est donc son job de se comporter "en gens contents d'etre la". Pro. Ils sont contents et font le spectacle.

Et puis pour que le telespectateur soit vraiment contents, il faut donner du rythme a la ceremonie, une page de pub toutes les 10 minutes semblent un bon rythme, non? Il ne faut pas oublier au milieu de la page de pub de rappeler que l'emission va bientot revenir... Faudrait pas zapper ! Danger inexistant dans le sens ou la pub est partout.

 

Et puis le telespetateur moyen s'interesse qu'a de grandes stars... Donc on peut tres bien donner des Awards aux meilleurs ingenieurs du son ou au meilleur enregistrement de musique classique mais puisque 78.2% des telespectateurs s'en foutent , c'est pas la peine de faire une remise en main propre pendant l'emission. On fait ca un peu avant, et puis  on fait defiler les resultats un a un avant chaque page de pub. Efficace. Peu reconnaissant pour la cheville ouvriere.
Parmis les mis de cote : classique, latine, jaz, r&b, gospel, folk, reggae.
Globalement ne restent plus que les categories generales, le rock et la pop.
C'est degueu, mais ca marche. Seul le resultat compte.

A leur defense, on peut dire que le nombre d'Award distribue est gigantesque : 95, on doit en voir une 20 aine.

Il faut a tout prix eviter les temps morts... dans la grande majorite des cas, le titulaire de l'award venait juste de se produire en scene et n'avait meme pas a venir du fond de la salle pour recuperer l'Award.
Les annonces doivent etre elle aussi parfaite. Un couple commence par une joke (comme dans tout discours ou expose americain) pour detendre tout le monde et zou on annonce tout ca. Le maitre de ceremonie qui etait cette fois-ci une animatrice d'emission quotidienne ciblee menagere moins de 50 ans, fait des jokes et autres imitations. Garder le souffle et le ryhtme... Les jokes sont classiques, mais tout le monde rit... pourquoi ??? Je vous repete que tout le monde est positif et qu'il faut etre content... donc on est content.

La grande gagnante est Lauryn Hill (ex-partenaire des Fugees), gagnante dans le sens ou c'est une des premieres fois ou le hiphop est reconnu au niveau des recompenses generales. Les femmes sont les grandes gagnantes puisque dans pas mal de categories aucun homme etait represente. Les autres gagntantes : Madonna, Celine Dion, Sheryl Crow, Alanis Morisette, Shania Twain... avec 95 recompenses y'a pas mal de gagnants. Un bon moyen la aussi de fideliser les artistes et les maisons de disques qui pourront des la ceremonie finie balancer des pubs " Award winner".

Le background est important, c'est le 41ieme fois que les grammy sont distribues, ils ont eu le temps de se roder et de tester ce qui marche.
 
Conclusion : C'etait un vrai spectacle avec des vraies morceaux de stars dedans,
 
 A+ pour les Oscars : c'est  le 22 Mars... et ca se passe au Music Center de LA...

On est dans un vrai film..

 




Le nouvel an chinois.

21:53, mercredi .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent

Samedi 20 Janvier 1999.

 

Le nouvel an chinois.
Defile dans Chinatown.

 

Le nouvel an chinois etait Mardi dernier. Il n'empeche que les fetes entourant ce nouvel an durent une semaine.
Avec comme points culminants, l'election des Miss et le defile (parade ou carnival) dans le quartier chinois.
C'est cette parade que nous avons ete voir samedi apres-midi.
D'abord il faut savoir que Chinatown de LA ne contient que 5% de tous les chinois de la ville, mais que ca reste tout de meme le centre culturel de cette communaute. (200 000 a LA).

Plantons le decor : ca se passait dans "North Broadway Boulevard entre les numeros 600 et 900", c'est une large avenue bordee de part et d'autres par des batiments typiquement chinois. Chinatown, c'est aussi dans cette rue que l'on trouve la "Old-Chinatown". Je ne sais pas pourquoi je dis large avenue, de toutes facons, c'est une regle toutes les rues sont de dimensions respectables.

Le temps etait avec nous. Ca a, aussi, permit aux esprits du ciel de descendre en parachute en distribuant des porte bonheurs. En fait, des parachutistes tres Californiens sont descendus a fond les ballons sur la rue, je me demande encore comme ils ont fait pour ne pas se peter les deux chevilles. J'ai essaye une fois le parachute et je peux dire qu'ils m'ont un peu surpris.


C'etait le debut de la parade avec pour suivre des petards qui petent dans tous les sens (feu declenche par la premiere juge des chars).  Ah parce qu'il faut que je vous explique un truc, c'est qu'ici on ne plaisante pas avec la parade et ses officiels. Au debut de la parade, on a eu le programme et on a vu sur la liste de la parade tout un tas de personalites, on s'est dit c'est cool ils ont subventionnes la parade... c'est pour ca qu'ils apparaissent sur la liste. ERREUR. En fait, ils paradent comme les autres... C'est a dire qu'avant de voir passer les dragons, chaolins, et autres stuff typiquement chinois, on est oblige de se taper tout le gratin de la ville qui defile dans des voitures (decapotables Thunderbird semble etre le minimum). C'est quoi le gratin ? Environ 20 a 30 personnes (donc voitures) qui font un coucou de la main (genre la reine d'Angleterre ou le pape) : congressewoman, congressman, mayor, elus du conseil et la on egregene toute la hierarchie politique pour finir par le responsable de la bilbliotheque de Chinatown et le responsable local de AT&T (telephone)... Authentique !! ils defilent tous en faisant coucou avec souvent leur femme et leurs enfants (Quand je vous disais qu'on est dans une serie TV toute la journee). Eventuellement , si ils veulent des voix aux prochaines elections, ils saluent la foule d'un "Kung hay fat choy" (Bonne Annee?)
 

Bon je ne vais pas vous faire un descriptif du defile... Ca ressemble beaucoup a ce qu'on peut voir ailleurs. Ce qui reste tres joli a voir ce sont les festivites chinoises.
La danse du dragon (il y a un par association... donc pas mal de dragons!) se fait un tumultes de gongs, de trompettes et de tambours.
Des dragons faits par des hommes ! Et ils essaient de faire peur aux enfants...et ils se montent sur les epaules les uns des autres pour faire croire que le dragon se redresse... mais je vous rassure je ne me suis pas fait surprendre : j'ai bien vu que c'etait des acrobates sous le tissus.  Des geants etaient aussi de la partie, il ne s'agissait pas d'echassiers mais plutot de gentils volontaires qui portaient le geant. Il y en avaient trois particuliers, j'imagine qu'il represente des personalites de l'histoire chinoise. Et tout ce petit monde passait devant un jury. Certains chars lancent des petits paquets rouges que les enfants s'arrachent... ca peut etre des petites clochettes mais j'en ai vu pas mal avec des pieces de monnaies a l'interieur. Porte bonheur du nouvel an

 

Mais je vais tout de meme insister sur ce qui nous a surpris... Essentiellement le piment americain ajoute a ce plat chinois. C'etait l'annee du lievre (lapin) et bien soyons opportunistes, suffit de faire un char avec un gros lapin et hop c'est la mascotte de Quick de Nestle. Et Hop une pub qui finance au mieux ce char ! Et oui faut savoir etre efficace et ils sont tres efficaces ces americains surtout quand ils sont chinois. Mais bon on s'habitue a tout. Une autre chose tres americaine c'est qu'au milieu de deux fanfares et deux majorettes je n'ai jamais vu autant de gamins defiles en tenue militaire. Kezako ? En fait je ne sais pas trop d'ou ils sortent (scouts, ecole militaire), mais y'avait pas mal de gosses de 14-15 ans habilles en militaires avec des faux fusils qui defilaient sous le drapeau americain par groupe de 5. En fait, ici ils n'ont aucun probleme (complexe) avec le patriotisme. Je pense qu'ils en rajoutent meme, histoire de dire :" Vous voyez on est d'origine chinoise, (ou autres), avec des coutumes differentes mais on est tout de meme Americains". A ce propos je fais une mention speciale pour le defile de la communaute bresilienne de Long Beach (y'a pas a dire ils s'y connaissent en defile et en... danse ;-))
 
 
 



Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

Liens


Catégories


Articles Récents

Introduction
Le professionnalisme américain appliqué aux parkings ?
University of Southern California
Quand l'Amerique achete le rouge a levre de Monica ...
Little Tokyo- Le musee " Japanese American National Museum"

Amis

ben
Christelle
bartheju
REBRAB
BizigDu